LE RASSOP/G7 VEUT PARALYSER LES INSTITUTIONS

0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

En lançant des fatwa contre le Président de l’Assemblée nationale et le Premier ministre qu’ils veulent déposer, les députés radicaux ne visent autre chose que de bloquer l’exécutif et l’assemblée délibérante pour créer les conditions d’une légitimation de leur plan d’insurrection dont le point culminant – du moins en songe - serait d’instaurer une transition sans Kabila…

Dans une démarche fallacieusement pudibonde et selon les choix qu’il opère toujours suivant ses intérêts et quelle qu’en soit la nature, le Rassop/Limete affiche, depuis bientôt une semaine, une attitude confite pour exprimer ce qu’il présente comme son indignation après la mise en échec des deux motions qui visaient de vice-premiers ministres du Gouvernement Tshibala, à savoir She Okitundu et Ramzani Shadary.

Offusqués et malgré la rencontre qu’ils ont eue avec le Président de l’Assemblée nationale sur la question, les députés de l’opposition radicale, eux aussi phagocytés par le Rassop/G7, ils ont décidé de déposer une motion de censure contre leur Président, mais également une autre motion contre le Premier Ministre qui, lui, est accusé de violer des lois dont celui portant budget 2017 qu’ils lui reprochent de ne pas appliquer.

Ce genre de démarche consistant à ouvrir plusieurs fronts à la fois n’étonne guère, mais dans le cas d’espèce, la particularité est que la démarche multiple tend carrément à paralyser les institutions en ciblant leurs animateurs. Le même Rassop/G7 qui presse à l’organisation des élections en décembre 2017 vient de démontrer, une fois de plus, qu’il n’en a cure de ces élections. Autrement, on ne saurait expliquer pourquoi vouloir paralyser l’Assemblée nation ale ou, tout au moins, la distraire alors que l’on attend d’elle des lois essentielles devant contribuer à l’avancement du processus électoral. Autrement aussi, on ne saurait s’expliquer pourquoi gêner le Gouvernement dans son fonctionnement en voulant déposer son Premier Ministre lorsque l’on sait que c’est ce Gouvernement qui, à ce jour, est l’unique financier de la CENI.

En donnant l’impression de vouloir une chose et son contraire à la fois, et en donnant l’impression d’une dispersion d’efforts et d’actions, le Rassop/G7 est cependant logique avec elle-même dans sa stratégie du chaos, le tout dans l’objectif de trouver quelque légitimité au plan d’insurrection pour une transition sans Kabila. Une logique qui se trahit dans cette sorte de réveil au sein d’une institution, le Parlement, que le même Rassop/G7 a déjà frappé de fin de mandat. Plus encore, le chargé des opérations de cette plate-forme, Martin Fayulu, a déjà déclaré qu’il n’y siégera plus, mais voilà que cette institution hors mandat fait l’objet d’indignations et de frustrations dans son fonctionnement.

Une logique illogique qui veut que l’on mette plusieurs fers au feu dans l’espoir que l’un d’entre eux fera aboutir la démarche. Mais une chose est de concocter des stratagèmes, une autre est de les faire aboutir. Donc, wait and see !

PDM

Actualité

PRESENCE CONFIRMEE DES ISLAMISTES A L’EST, KINSHASA DÉJÀ EN ALERTEPRESENCE CONFIRMEE DES ISLAMISTES A L’EST, KINSHAS...
17 Oct 2017 16:49 - Redaction Online

Evoquant la situation sécuritaire prévalant à l’Est de la république démocratique du Congo lors d’une de ses interventions du haut de la tribune des Nations-Unies, le Président de la répu [ ... ]

LA RDC AU CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME : LE SENS D’UN MANDAT, SELON MUSHOBEKWALA RDC AU CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME : LE SENS ...
17 Oct 2017 15:21 - Redaction Online

Loin d’être un plébiscite qui confèrerait un quelconque prestige comme le croient ceux qui s’opposaient au vote en faveur de la RDC, l’obtention d’un siège à mandat au Conseil des droit [ ... ]

APRÈS LUBAYA AVEC L'UA, LUTUNDULA INSULTE ZUMA ET LA SADCAPRÈS LUBAYA AVEC L'UA, LUTUNDULA INSULTE ZUMA ET ...
16 Oct 2017 10:07 - Redaction Online

Christophe Lutundula vient de brocarder le Président sud africain et Président en exercice de la Sadc en séjour à Kinshasa en affirmant qu'il n'est pas venu pour les Congolais, mais pour les int [ ... ]

Front commun Joseph Kabila-Jacob Zuma pour la consolidation de la démocratieFront commun Joseph Kabila-Jacob Zuma pour la cons...
15 Oct 2017 16:11 - Redaction Online

Joseph Kabila, Président de la RDC et son homologue sud-africain Jacob Zuma, ont réaffirmé leur détermination pour la consolidation des acquis de la démocratie, de la stabilité et de la prosp [ ... ]

Palais de la Nation: seance du travail, ce dimanche 15 Octobre 2017

JT et REVUE DE PRESSE

Vidéo récente
Loading Player...
Watching: JT ET REVUE DE PRESSE BSCTV (13 videos)
Loading...
Playlist: 0

.