APRES UN RETOUR RATE A KINSHASA, FELIX TSHISEKEDI APHONE MALGRE SA CONFERENCE DE PRESSE

0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Sans aucune considération des agrégats communicationnels de l’heure, le patron du Rassop/Limete, fraichement revenu des montages politico-insurrectionnels en Occident, s’est rendu aphone en tenant une conférence de presse tout en ignorant l’intérêt des Congolais focalisé, mardi dernier, sur le match des Léopards ainsi que les projections électorales que Corneille Nangaa étaient en train de proposer à la presse. Tout ce que les Congolais gardent, c’est l’ensemble des évidences sur les accointances entre le Rassop/Limete et des groupes occidentaux nébuleux comme l’Open Society de George Soros.

C’est un Félix Tshisekedi manifestement à l’article du désespoir et sans aucune base d’assurance personnelle qui s’est présenté mardi 5 septembre devant la presse pour s’exprimer sur les enjeux politiques de l’heure. Un rendez-vous qui lui  a également permis de revenir sur les stratégies de son regroupement politique pour se maintenir dans le débat politique à travers le projet d’une transition politique sans Kabila en vue d’organiser les élections à l’échéance de décembre 2017.

En tout, l’on retient que c’est un Félix Tshisekedi aphone que le public n’a pas pu capter suite à un déficit de calibrage du contexte d’intervention. Grave erreur de communication, le Président du Rassop/Limete s’est exprimé le même jour où l’attention des Congolais, unis comme un seul homme loin des clivages politiciens, était concentrées derrières les Léopards en compétition pour la coupe du monde. Le rendez-vous sportifs était connu de longue date et il faudra bien que la communication d’une plate-forme qui aspire à diriger le monde explique comment elle a pu passer à côté de ce genre de détails capital.

De même, Félix Tshisekedi s’exprimait après un retour raté et après un long séjour occidental qui, comme à ses autres voyages, s’est déroulé dans une opacité totale, alors que les Congolais apprenait combien son escapade américain rimait avec la confirmation de leurs accointances avec les milieux politico-spéculateurs autour du trader George Soros dont la main derrière le Rassop/Limete n’est plus à démontrer. Et, pire, Tshisekedi Félix revenait des Etats-Unis où il a festoyé avec les Katumbi dont l’une des filles se mariait à l’occasion d’une cérémonie qui tranchait net avec le calvaire de la rue auquel il (Fatshi) promettait les Congolais.

Bref, autant de détails qui ne sont pas passés inaperçus dans l’opinion et qui a entraîné Fatshi dans un bide communicationnel plutôt lamentable. Autant lamentable que son message s’est résumé en une répétition du discours devenu aussi récurrent que redondant autour du plan subversif de renversement du pouvoir établi au profit d’une transition qui s’instaurerait sur des bases extraconstitutionnelles. Pour l’essentiel, Félix Tshisekedi a réitéré l’appel datant de plus d’un mois, mais le plus curieux aura été son appel au rassemblement de l’ensemble de l’opposition derrière leur cause pendant que du Rassop/Limete qu’il dirige, s’élèvent des voix pour exclure ce genre de possibilité.

Il se trouve, en effet, des cadres – comme Jean-Claude Muyambo et Kyungu - qui excluent toute alliance avec Vital Kamerhe ; d’autres qui ne veulent pas sentir le MLC au motif que ce parti les auraient lâché à l’étape fatidique de l’application de l’accord du 31 décembre 2016. Que dire encore de Martin Fayulu, coordonnateur des actions du Rassop/Limete qui a fait aliéner le partenariat avec Freddy Matungulu qu’il avait traité de pauvre lors des tractations pour la désignation d’un Premier ministre ?

Autant donc d’inconséquences politiques qui rattrapent les radicaux de l’opposition et suscitent des interrogations sur leurs réelles intentions. Toutes les projections en reviennent à cette lourde et grave responsabilité du Rassop/Limete qui, manifestement, a perdu le contrôle de ses plans qui semblent avoir été repris en charge par des lobbies occidentaux décidé d’opérer un passage en force pour leur déblayer le terrain. En effet, le constat évident est que le Rassop/Limete a perdu de sa superbe et de ses capacités de mobilisation au fil des dissensions internes. Et l’appoint des mouvements dits « citoyens » ne présentent aucune garantie d’efficacité, ce qui contraindrait les parrains occidentaux à organiser autrement leur incursion en RDC pour faire bouger les lignes, laissant les Fatshi et autres en triste posture de spectateurs réduits en chantres de l’anti-kabilisme pour rythme et crédibiliser ce qui peut encore leur rester comme discours.

 

PDM

Actualité

A New York : tête-à-tête Joseph Kabila –Alpha CondéA New York : tête-à-tête Joseph Kabila –Alpha Cond...
22 Sep 2017 17:00 - Redaction Online

En séjour à New York, Joseph Kabila, Chef d’Etat congolais a rencontré son homologue, le Guinéen Alpha Condé, rapportent les sources proches de la délégation présidentielle sur place à Ne [ ... ]

En fin mission diplomatique, le britannique Graham Zebedee intoxique le peuple congolaisEn fin mission diplomatique, le britannique Graham...
22 Sep 2017 15:34 - Redaction Online

« Le système doit changer pour que la RDC décolle vraiment », tel a été le message d’intoxication de Graham Zebedee, ancien ambassadeur du Royaume-Uni en RDC, en fin mission,  légué au  [ ... ]

Kananga: la conférence sur la paix décortique les causes des conflits et les pistes pour leur éradicationKananga: la conférence sur la paix décortique les ...
20 Sep 2017 14:01 - Redaction Online

Après son ouverture mardi à Kananga par le Chef de l'État, les travaux de la conférence pour la paix, la réconciliation et le développement du grand Kasaï, ont atteint la vitesse de croisièr [ ... ]

Joseph Kabila lance la conférence sur la paix, la réconciliation et le développement du grand KasaïJoseph Kabila lance la conférence sur la paix, la ...
19 Sep 2017 15:18 - Redaction Online

Le Président de la République a ouvert ce mardi à Kananga la conférence sur la paix, la réconciliation et le développement du granf Kasaï. Le chef-lieu du Kasaï Central a ainsi été la capi [ ... ]

JT et REVUE DE PRESSE

Vidéo récente
Loading Player...
Watching: JT ET REVUE DE PRESSE BSCTV (13 videos)
Loading...
Playlist: 0

.