MEMO A LA CENI : LES BAVURES DE FELIX TSHISEKEDI, PIEGE PAR LE G7

0
0
0
s2smodern

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

1.            A l’UA comme au Centre interdiocésain, Corneille Nangaa n’a JAMAIS promis ni pris l’engagement d’organiser les élections dans 12 mois

2.            Le point IV.2 ne prévoit nulle part un éventuel découplage des scrutins au profit de la présidentielle à organiser avant décembre 2017

Pour s’être fait signer un mémorandum irréaliste et truffé de contrevérités, Fatshi est tombé dans le piège du G7 qui le fait exclure l’espace kasaïen des prochaines élections s’il faut absolument publier le fichier électoral le 31 juillet 2017. Résultat : il se fait mettre à dos les Kasaïens et réduit son présumé aura électoral au profit de Katumbi en cas de la présidentielle.

Félix Antoine Tshisekedia-t-il lu le mémo adressé au Président de la CENI avant de le signer ? La question est bien intéressante à poser au regard des énormités que recelé ce feuillet et demi qui a été remis au destinataire au-delà de certains délais calendaires qu’ils contiennent. Président de l’aile Limete du Rassop, Félix TshilomboTshisekedi se retrouve carrément dans un engrenage dont il va sortir certainement en menus morceaux.En effet, dans son mémo à Corneille Nangaa, daté du 26 juillet 2017 et transmis au destinataire le 2 août, Fatshi somme la CENI de publier les résultats des opérations d’enrôlement des électeurs « au plus tard le 31 juillet 2017 », tout en ajoutant une incise « comme elle s’y est engagée ». Ensuite, elle exige la convocation de l’électorat au plus tard le 30 septembre 2017, tandis que le calendrier électoral, lui, est exigé pour le 1er septembre 2017.

 

Les mensonges d’abord

De ce mémo, deux considérations doivent être relevées pour apaiser la conscience troublée des observateurs objectifs. D’abord les mensonges de Félix Tshisekedi.

Avant tout, contrairement au contenu de son mémo, le Président de la CENI n’a JAMAIS promis ni pris l’engagement d’organiser les élections en 12 mois, ni aux négociations de la CENCO, ni à celles de la cité de l’Union Africaine. A ces deux occasions, Corneille Nangaa avait plutôt présenté des projections en fonction des différents cas de séquences électorales (proposées par les participants) avec leur implication sur le temps nécessaire pour organiser les élections. De même, il posait des préalables en fonction de ces séquences. La décision finale revenant aux politiciens, Corneille Nangaa n’a jamais participé à la levée d’options ni la prise de décision aussi bien à l’UA qu’au Centre interdiocésain. Très récemment, d’ailleurs, commentant les réactions à sa déclaration faite à Paris, il avait relevé l’absurdité du délai de 12 mois arrêté à la Cenco alors que lui-même avait auparavant trouvé irréaliste celui de 18 mois décidé à l’UA.

Ensuite, le point IV.2 de l’accord du 31 décembre 2017 n’évoque nulle part l’éventualité de découpler les scrutins pour privilégier la présidentielle. Les trois scrutins arrêtés dans l’accord sont prévus pour se dérouler au même moment, soit au plus tard en décembre 2017, selon l’accord, et non avant pour ce qui est de la présidentielle. Ce point est stipulé comme suit : « Les parties prenantes conviennent sur l’organisation des élections en une seule séquence présidentielle, législatives nationales et provinciales au plus tard en décembre 2017. »

S’il est vrai que la Constitution prévoit la durée d’un mandat, induisant ainsi l’échéance électorale, il est tout aussi vrai, contrairement aux contre-vérités de Fatshi, que de commun accord, la classe politique et sociale avait décidé de bousculer cette disposition pour renvoyer les élections plus tard qu’à l’échéance prévue de décembre 2016, du moins pour ce qui concerne les élections législatives et présidentielle. Cette modification n’énerve, cependant, pas la loi fondamentale qui comporte des dispositions (telles que l’article 70.2) pouvant prendre en charge certaines éventualités impliquant le dépassant de mandat par rapport à l’impératif d’organisation des élections aux échéances dues.

Bref, il est clair que le Rassop/Limete a fait signer à Félix Tshisekedi un mémo qui fait une lecture à l’envers aussi bien de l’accord du 31 décembre 2017 que de la Constitution.

 

Quand Fatshi se fait dresser contre les Kasaï

Félix Tshisekedi a-t-il seulement compris le contenu du texte qu’on lui a fait signer ? En tous cas, ce qui parait probant, c’est qu’en réalité, le fils du sphinx de Limete est tombé une fois de plus dans le piège du G7 qui lui fait mettre à dos l’espace kasaïen, ce qui pourrait hypothéquer son aura dans l’éventualité de la confirmation de sa candidature pour la présidentielle. L’on sait, en effet, que Félix fait l’objet d’une sympathie croissante au sein du Rassop/Limete, surtout avec le soutien lui apporté par Danny Banza du G7 qui a sérieusement tapé dans la termitière en s’en prenant ouvertement au pré-carré de Moïse Katumbi.

Lorsqu’il se fait signer une déclaration qui exige des délais sur certaines étapes du processus électoral, Félix Tshisekedi ne réalisait pas que, dans le fond, ce calibrage calendaire exclurait tout simplement l’ensemble de l’espace kasaïen qui, à plus de 90%, n’est pas encore couvert par l’enrôlement des électeurs. C’est, en tous cas, la conclusion à tirer lorsque le Rassop/Limete exige que les résultats de l’opération d’enrôlement des électeurs soient publiés le 31 juillet, alors qu’au courant de ce mois, Corneille Nangaaa sillonné le Kasaï pour évaluer la situation sécuritaire et opérationnelle en vue d’amorcer les préparatifs pour le lancement de l’enrôlement des électeurs.

Félix Tshisekedi a, lui, choisi de faire insulte à son électorat du Kasaï Oriental, en particulier, et l’ensemble de l’espace kasaïen en général,déjà en s’enrôlant à Kinshasa, et ce n’est pas la première fois. Après leur avoir volé leurs suffrages en 2011, le fils d’Etienne Tshisekedi leur avait fait l’insulte de ne pas siéger au Parlement pour les représenter au motif qu’ils (les électeurs kasaïens) l’avaient mal élu dans des scrutins mal organisés.

Mais il était comme écrit qu’entre Fatshi et les Kasaïen c’est un marché des dupes. Parce que, cette fois-ci encore, Félix Tshisekedi leur fait un pied-de-nez en calibrant les perspectives électorales qui, selon la logique de sa plate-forme, devrait tout simplement exclure l’ensemble de l’espace kasaïen des prochaines élections. Les Kasaïens apprécieront…

Bref, si ce n’est pas un déficit de réalisme ou un manque de vigilance, Félix Tshisekedi vient là de faire montre d’une grave inconséquence politique qui n’a de mesure que cette hargne d’accéder aux avoirs de l’Etat sous l’instigation des lobbies politico-affairistes occidentaux qui ne rêvent que de faire main basse sur les richesses de la RDC par la voie des congolais de service…

 

Pascal Debré Mpoko

Actualité

SCANDAL A L’ONU : DEUX RAPPORTS CONTRADICTOIRES SU...
17 Aoû 2017 11:44 - Redaction OnlineSCANDAL A L’ONU : DEUX RAPPORTS CONTRADICTOIRES SUR LA RDC SOUMIS AU CONSEIL DE SECURITE
CALENDRIER ELECTORAL : LE G7 VEUT FAIRE  METTRE LA...
10 Aoû 2017 15:05 - Redaction Online
SINDIKA DOKOLO DECIDE DE SUPPLANTER KATUMBI ET LES...
16 Aoû 2017 15:31 - Redaction OnlineSINDIKA DOKOLO DECIDE DE SUPPLANTER KATUMBI ET LES AUTRES OPPOSANTS
VIOLENCES AUX KASAÏ : COMME GLOBAL WITNESS, GENEVE...
05 Aoû 2017 13:33 - Redaction OnlineVIOLENCES AUX KASAÏ : COMME GLOBAL WITNESS, GENEVE PUBLIE UN RAPPORT BIDON
APRES L’ECHEC DE TROIS TENTATIVES DE CONFISCATION ...
15 Aoû 2017 14:17 - Redaction OnlineAPRES L’ECHEC DE TROIS TENTATIVES DE CONFISCATION DE POUVOIR, LE RASSOP EN EUROPE
RAPPORT SUR LE KASAÏ : RA’AD AL HUSSEIN EN CAMPAGN...
05 Aoû 2017 10:06 - Redaction OnlineRAPPORT SUR LE KASAÏ : RA’AD AL HUSSEIN EN CAMPAGNE SOLITAIRE DE VENGEANCE ?
Elections en 2017 : Le Rassop/Limeté n’est pas par...
11 Aoû 2017 10:25 - Redaction OnlineElections en 2017 : Le Rassop/Limeté n’est pas partant
MEMO A LA CENI : LES BAVURES DE FELIX TSHISEKEDI, ...
04 Aoû 2017 14:59 - Redaction OnlineMEMO A LA CENI : LES BAVURES DE FELIX TSHISEKEDI, PIEGE PAR LE G7

JT et REVUE DE PRESSE

Vidéo récente
Loading Player...
Watching: JT ET REVUE DE PRESSE BSCTV (5 videos)
Loading...
Playlist: 0

.