31 JUILLET : OLIVIER KAMITATU S’AGITE POUR LES 50.000 Usd DONNES A LUCHA ET CONSORTS

0
0
0
s2smodern

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Il a fallu que le Ministre du Développement rural, Justin Bitakwira, révèle que chaque groupe de manifestants avait reçu 50.000 USD pour qu’Olivier Kamitatu, le porte-parole de celui qui est déjà connu comme la marionette attitrée des prédateurs impérialistes, Moïse Katumbi, fasse une sortie médiatique sophiste pour essayer de berner les gens sur le sens à donner à la prétendue marche pacifique du lundi 31 juillet dernier. Marche organisée par les mouvements citoyens qui ont bénéficié de l’appui de certains leaders de l’opposition, notamment, du Rassop/Limeté.

 

Alors que l’évidence s’impose qu’il est impossible de terminer toutes les opérations préélectorales cette année pour que les élections prévues dans l’accord de la Saint Sylvestre soient organisées en 2017, les mouvements citoyens et les leaders des partis politiques membres du Rassop/Limeté identifiés comme des organisations conjoncturelles et fantoches des prédateurs impérialistes occidentaux ont organisé une marche, le lundi 31 juillet, pour réclamer la publication d’un calendrier électoral.

 

Comment, se sont demandé les observateurs avertis, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pouvait-elle se hasarder à publier un calendrier électoral quand bien même les opérations préélectorales qui sont tributaires de beaucoup de paramètres ne sont pas encore achevées? Manifestement, après l’échec de placer deux des leurs, l’un à la primature et l’autre à la tête du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA), les structures fantoches et conjoncturelles des prédateurs impérialistes occidentaux ont misé sur la réclamation,tant de la publication du calendrier électoral que de l’exigence de la tenue des élections prévues dans l’accord d’ici le 31 décembre 2017, pour trouver des raisons d’attaques contre le régime congolais et des possibilités de lui faire faire les fautes que le Conseil de sécurité des Nations unies ainsi que les ONGDH internationales vont exploiter pour  se donner des raisons de s’appesantir sur le régime congolais afin d’obtenir sa déchéance violentée.  En réalité, cette marche a offert une opportunité à ses organisateurs de faire faire la faute à la  sécurité congolaise pour que les ONGDH en fassent le monitoring des viols des droits de l’homme. Déjà l’ONG Amnesty international a dressé son bilan après la manifestation, déplorant ce qu’elle a appelé le recours excessif à la force voire des tirs à balles réelles de la part de la Police nationale congolaise (PNC).

 

La lecture géopolitique

 

Votre site a déjà démontré, dans certains de ses articles antérieurs, comment l’accord du 31 décembre est la récapitulation de toutes les volontés occidentales pour, de façon apparemment normale, obtenir la déchéance du régime Kabila. L’Occident impérialiste a agi via les recommendations de Human rights watch (HRW) à la délégation du Conseil de sécurité en visite à Kinshasa en fin 2016 pour tabler sur la fin de son mandat de même que des instructions données aussi bien à la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO)qu’au Rassop. La CENCO avait quitté les discussions du dialogue de la cite de l’Union africaine(UA) parce qu’elle exigeait que soient reprises dans son accord qu’il n’y aurait ni referendum, ni révision constitutionnelle et que Kabila ne se représenterait pas à la prochaine présidentielle. Alors que ces exigences avaient été satisfaites, aussi bien dans la feuille de route du dialogue de la cité de l’UA que dans le  préambule de l’accord du 18 qui insiste sur le respect de la Constitution. Le conclave du Rassop tenue en début octobre 2016 avait élaboré des résolutions qui ont été reprises dans leur document de travail présenté au centre interdiocésain sur demande de la CENCO avant les assises du dialogue sous ses bons offices. La CENCO qui avait la modération des débats avait usé de son influence, aux témoignages concordants des personnalités présentes, pour que seul soit retenu le document de travail apporté par le Rassop et qui reprenait des résolutions conformes aux oukases de ses maîtres occidentaux. On connaît bien les affinités entre Rassop et les capitales occidentales impliquées dans la prédation impérialiste de la RDC.

 

Il n’est, ainsi donc, pas surprenant qu’après les démarches entreprises par Monseigneur Marcel Utembi, Président de la CENCO, pour que l’accord de la Saint Sylvestre soit élévé au rang d’une résolution onusienne, en l’occurrence la résolution 2348, le Conseil de sécurité, comprenant trois pays occidentaux actifs dans la prédation impérialiste de la RDC à savoir les USA, la France, La Grande Bretagne, dise ou exige la même chose que les structures fantoches et conjoncturelles qui, sans objectivité aucune, exigent la tenue des élections cette année.

 

La manifestation aura donc été organisée dans la droite ligne  de ce que veulent les Occidentaux actifs dans la prédation impérialiste de la RDC pour qu’à l’alibi constitutionnel ainsi qu’au nom de l’alternance et d’une démocratie tronquée, la présidentielle soit organisée cette année en RDC, afin qu’elle serve à évincer Joseph Kabila du pouvoir. Elle sert les intérêts des Occidentaux et de leurs affidés congolais qui exécutent des ordres impérialistes en RDC contre le régime congolais. Ainsi, il ne peut, en aucun cas, à l’opposé de l’affirmation mensongère et gratuite d’Olivier Kamitatu, s’agir d’une prise de conscience de 80 millions des Congolais. N’auront été concernés par cette marche que les quelques congolais sympathisants de ces leaders politiques de l’opposition ainsi que les membres de ces mouvements pseudo citoyens. En réalité, ces Congolais ont démontré qu’ils sont déboussolés face aux stratégies occidentales pour le contrôle de la RDC. Comme des mediums ou des automates, ils exécutent des diktats impérialistes contre leur propre pays. In fine, ceux des Congolais qui sont dupés par les affidés des impérialistes occidentaux ne se rendraient compte de leur aberration qu’au fil du temps quand il serait déjà trop tard. Ils comprendraient qu’ils auront été utilisés contre eux-mêmes et qu’ils agissaient pensant se déployer pour leurs intérêts alors qu’ils l’ont fait pour les intérêts de l’Occident impérialiste. Si les Congolais avaient vraiment pris conscience, ils refuseraient d’agir en faveur de l’élévation au pouvoir de leurs judas de frères qui partent conclure des alliances avec l’Occident impérialiste contre leurs intérêts, sans leur avis et sans leur dire à quel prix ils bénéficient de l’appui occidental.

 

Samy BOSONGO

 

 

Actualité

SCANDAL A L’ONU : DEUX RAPPORTS CONTRADICTOIRES SU...
17 Aoû 2017 11:44 - Redaction OnlineSCANDAL A L’ONU : DEUX RAPPORTS CONTRADICTOIRES SUR LA RDC SOUMIS AU CONSEIL DE SECURITE
CALENDRIER ELECTORAL : LE G7 VEUT FAIRE  METTRE LA...
10 Aoû 2017 15:05 - Redaction Online
SINDIKA DOKOLO DECIDE DE SUPPLANTER KATUMBI ET LES...
16 Aoû 2017 15:31 - Redaction OnlineSINDIKA DOKOLO DECIDE DE SUPPLANTER KATUMBI ET LES AUTRES OPPOSANTS
VIOLENCES AUX KASAÏ : COMME GLOBAL WITNESS, GENEVE...
05 Aoû 2017 13:33 - Redaction OnlineVIOLENCES AUX KASAÏ : COMME GLOBAL WITNESS, GENEVE PUBLIE UN RAPPORT BIDON
APRES L’ECHEC DE TROIS TENTATIVES DE CONFISCATION ...
15 Aoû 2017 14:17 - Redaction OnlineAPRES L’ECHEC DE TROIS TENTATIVES DE CONFISCATION DE POUVOIR, LE RASSOP EN EUROPE
RAPPORT SUR LE KASAÏ : RA’AD AL HUSSEIN EN CAMPAGN...
05 Aoû 2017 10:06 - Redaction OnlineRAPPORT SUR LE KASAÏ : RA’AD AL HUSSEIN EN CAMPAGNE SOLITAIRE DE VENGEANCE ?
Elections en 2017 : Le Rassop/Limeté n’est pas par...
11 Aoû 2017 10:25 - Redaction OnlineElections en 2017 : Le Rassop/Limeté n’est pas partant
MEMO A LA CENI : LES BAVURES DE FELIX TSHISEKEDI, ...
04 Aoû 2017 14:59 - Redaction OnlineMEMO A LA CENI : LES BAVURES DE FELIX TSHISEKEDI, PIEGE PAR LE G7

JT et REVUE DE PRESSE

Vidéo récente
Loading Player...
Watching: JT ET REVUE DE PRESSE BSCTV (5 videos)
Loading...
Playlist: 0

.