QUAND NEW YORK TIMES SUGGERE LA GUERRE CIVILE EN RDC

0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

 

On savait les occidentaux capables de tout pour pousser à un renversement du pouvoir en RDC, à défaut d’obtenir une alternance démocratique à travers les urnes. Mais lorsqu’on en arrive à instiguer et même suggérer une guerre civile pour cette fin, et de manière ouverte, cela dépasse tout entendement. C’est pourtant ce à quoi s’est exercé le journal américain « The New York Times » dans une récente publication intitulée « A quand le départ de Kabila ? Le leader congolais est devenu indésirable ».

Tout passe dans cet article qui a toutes les allures de galvanisation d’une troupe qui serait tapies quelque part pour donner l’assaut souhaité dans certaines officines occidentales lasses d’attendre des élections par lesquelles ils espèrent faire placer leurs suppôts congolais aux commandes des vastes richesses congolaises. Le journaliste va d’une supposée lassitude des Congolais de la personne de Joseph Kabila à la nécessité d’un coup de force militaire. Et à ce sujet, l’article fait état d’affrontements au centre du pays entre l’armée régulière et des milices d’opposants, ce qui est tout à fait faux. Mais l’auteur de l’article n’en a cure, puisqu’il poursuit en présentant les attaques qui se sont produites ces derniers temps à Kinshasa, notamment contre des prisons et lieux de détention, comme étant une extension de ces combats.

Et comme pour titiller l’opinion congolaise ou susciter une certaine colère pour amener au soulèvement, l’article suggère que la résilience des congolais a certainement des limites. Et plus loin, l’auteur évalue la protection de Kabila à qui il attribue une garde de 40.000 hommes.

Mais avant cela, le journaliste du New York Times met en scène des diplomates en mode anonyme et qui suggèreraient, eux aussi, un coup de force et estimeraient que « les opportunités pour sponsoriser un départ pacifique de Kabila deviennent de plus en plus décroissantes chaque jour ». Une manière de promouvoir, une fois de plus, l’idée d’un coup d’Etat.

Cette publication, et tant d’autres dans la même veine, n’est pas étrangère à toutes les formes de pressions qui s’observent ces derniers temps et qui, toutes, ont tendance à précipiter les choses en faisant l’impasse sur les voies de sortie qui existent encore pour normaliser la vie nationale. Des tireurs de ficelles occidentaux entreprennent tout pour éloigner les Congolais les uns des autres afin de faire échouer toute forme de conciliation. L’accord politique du 31 décembre 2016 comporte une disposition qui prévoit une concertation entre le CNSA, la CENI et le Gouvernement afin de reprogrammer les élections en cas d’impossibilité de tenir l’objectif de décembre 2017, mais personne ne fournit le moindre effort pour exploiter cette brève et ainsi repousser le spectre de la confrontation armée.

En effet, alors que le FMI a entrepris un rapprochement avec Kinshasa en vue de la reprise du programme rompu depuis 2012, c’est en ce moment que se multiplient des rapports suggérant une mauvaise gouvernance, tout simplement dans le but de décourager le Fonds à apporter un appui financier dont le Gouvernement a besoin pour stabiliser la situation économique et financière. Dans le même temps, le G7 – plate-forme politique soutenant Moïse Katumbi qui est le préféré des Occidentaux – fait tout pour radicaliser les positions du Rassemblement/Limete et l’éloigner de toute concertation en vue des ajustements politiques nécessaires au bon avancement du processus électoral. C’est, en effet, à la suite d’une déclaration unilatérale du G7 que le Rassop/Limete a rejeté toutes les propositions soumises par la médiation discrète de la Monusco conduite par Maman Sidikou après la formation du Gouvernement Tshibala.

 

PDM

Actualité

A New York : tête-à-tête Joseph Kabila –Alpha CondéA New York : tête-à-tête Joseph Kabila –Alpha Cond...
22 Sep 2017 17:00 - Redaction Online

En séjour à New York, Joseph Kabila, Chef d’Etat congolais a rencontré son homologue, le Guinéen Alpha Condé, rapportent les sources proches de la délégation présidentielle sur place à Ne [ ... ]

En fin mission diplomatique, le britannique Graham Zebedee intoxique le peuple congolaisEn fin mission diplomatique, le britannique Graham...
22 Sep 2017 15:34 - Redaction Online

« Le système doit changer pour que la RDC décolle vraiment », tel a été le message d’intoxication de Graham Zebedee, ancien ambassadeur du Royaume-Uni en RDC, en fin mission,  légué au  [ ... ]

Kananga: la conférence sur la paix décortique les causes des conflits et les pistes pour leur éradicationKananga: la conférence sur la paix décortique les ...
20 Sep 2017 14:01 - Redaction Online

Après son ouverture mardi à Kananga par le Chef de l'État, les travaux de la conférence pour la paix, la réconciliation et le développement du grand Kasaï, ont atteint la vitesse de croisièr [ ... ]

Joseph Kabila lance la conférence sur la paix, la réconciliation et le développement du grand KasaïJoseph Kabila lance la conférence sur la paix, la ...
19 Sep 2017 15:18 - Redaction Online

Le Président de la République a ouvert ce mardi à Kananga la conférence sur la paix, la réconciliation et le développement du granf Kasaï. Le chef-lieu du Kasaï Central a ainsi été la capi [ ... ]

JT et REVUE DE PRESSE

Vidéo récente
Loading Player...
Watching: JT ET REVUE DE PRESSE BSCTV (13 videos)
Loading...
Playlist: 0

.