INTOX OCCIDENTALES SUR LA RDC : « LE MONDE » AUSSI S’Y MET…

0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’annonce de l’impossibilité de la tenue des élections en décembre 2017 sort à nouveau les loups du bois. Cette fois-ci c’est le très sérieux ( ?!) journal « Le Monde », dans sa version « Monde Afrique » en ligne, qui se fend d’un nouveau dossier sur des affaires de fortunes et de biens attribués à Joseph Kabila. Mais ce jeu est, aujourd’hui, à ce point cousu de fil blanc que les bonnes consciences ne manqueraient pas d’être choquées par cette sorte de manipulation de l’opinion par d’odieux bidonnages allant aux confins de l’insulte à la profession journalistique, juste pour des dividendes politiques au profit de certains partenaires congolais aux porte-monnaie bien rembourrés....

Ce n’est plus une nouveauté. A chaque échéance politique en République Démocratique du Congo correspond un type donné de moyens de pression ou une combinaison de plusieurs moyens sur ses dirigeants aux affaires. Ça part des menaces de sanctions ciblées à leur effectivité en passant par un alarmisme particulier sur des questions des droits de l’homme, des accusations sur de supposés tripatouillages avec la Constitution, sans oublier, bien entendu, des fortunes diverses – directes ou indirects – alléguées par des « lanceurs d’alerte » et attribuées au Président Kabila, à sa famille, à des proches amis ou à tout ce monde à la fois. L’on peut alors se souvenir et comprendre les battages médiatiques sur des affaires telles que les passeports biométriques, des comptes chez BGFI bank, des 70 entreprises de la famille Kabila, etc. Toutes ces affaires n’éclatent, curieusement, que dans les encablures de certaines échéances politiques en RDC avec pour but manifeste de faire pression ou de faire porter un camp donné en position de faiblesse au moment des joutes en vue.

 

« Le Monde » : crédibilité aux orties ?

Et cette fois-ci ne fait pas exception. Le journal français Le Monde se fend, sur son site, d’un « dossier » lié à un « mystérieux » yacht de luxe de « partenaires en affaires » du Président Kabila au Cap. Tout y passe dans la pure tradition des « scandales » précédents. Des sources ou des institutions dites « sérieuses » sont citées pour crédibiliser le dossier, mais ce qui manque le plus c’est l’implication formelle de la personne à qui l’auteur de l’article, Xavier Monnier - présenté comme « contributeur » du Monde Afrique – tient mordicus à attribuer ce bien luxueux avec pour objectif ultime de montrer où partirait l’argent du Trésor et ainsi discréditer sa personne aux yeux de l’opinion.

 

Dans le marigot des approximations

Mais au bout du compte, l’on n’a droit qu’à des approximations, des suppositions, des allusions, même de la part de supposés travailleurs ou d’anciens matelots dont les identités demeurent mystérieuses si elles ne sont pas cachées derrière de supposés anonymats. Une pirouette bien connue des journalistes pour conférer quelque crédit à des affirmations visant à étayer un argument…

Et lorsqu’enfin, les fameux partenaires en affaires de Kabila sont cités, là aussi, aucune connexion claire, surtout lorsqu’il leur est attribué des marchés de BTP financés, entre autres, par la très sérieuse Banque Mondiale. Et en rapport avec le fameux yacht de Luxe, le « contributeur » du Monde Afrique s’obstine et s’entête, même envers et contre les déclarations des concernés, sans pourtant y opposer le moindre fait contraire. Ceux-ci sont pourtant clairs lorsqu’ils affirment :  «« les fonds de la réalisation du navire viennent de Mme Mambimbi (la mère d’Alain Wan), de Marc Piedboeuf et des dividendes d’Afritec pendant ses heures de gloire ». Avant d’ajouter : « Nous étions présents avant M. kabila et nous le serons après, l’existence de notre groupe et de nos sociétés n’est pas tributaire ni n’agit pour le compte de M. Kabila », avant de préciser au sujet du yacht : « le Président n’a aucun lien avec le bateau ».

 

Appel à des sanctions

Et puisque le venin se trouve toujours dans la queue, « Le Monde Afrique » dévoile sa suggestion dans la conclusion de l’article. Une sorte de recommandation qui voudrait dire : puisque la non-tenue de l’élection présidentielle en 2016 et la répression des manifestations de l’opposition ont valu des sanctions à des proches de Kabila, cette fois-ci ses biens et ceux de sa famille devraient être concernés par de nouvelles sanctions. Une sorte d’avertissement pour éveiller l’attention des « sanctionneurs », surtout lorsqu’on se rappelle que très récemment et à la suite de la déclaration du Président de la CENI sur l’impossibilité de l’organisation des élections en décembre 2017, le Rassemblement, aile Tshisekedi-Katumbi-Sindika-Kamitatu-Lumbi, a annoncé des actions de rue à partir du 22 juillet 2017. Suivez mon regard…

En clair, Le Monde Afrique s’inscrit ouvertement dans les rangs des communicateurs et faiseurs d’opinion pour entretenir la psychose de l’enrichissement sans cause dans le but de faire obtenir des dividendes politiques à ses partenaires congolais qui ne sont plus à identifier. Mais ce jeu est, aujourd’hui, à ce point cousu de fil blanc que les bonnes consciences ne manqueraient pas d’être choquées par cette sorte de manipulation de l’opinion par d’odieux bidonnages allant aux confins de l’insulte à la profession journalistique.

Dossier à suivre

Congovirtuel

Actualité

A New York : tête-à-tête Joseph Kabila –Alpha CondéA New York : tête-à-tête Joseph Kabila –Alpha Cond...
22 Sep 2017 17:00 - Redaction Online

En séjour à New York, Joseph Kabila, Chef d’Etat congolais a rencontré son homologue, le Guinéen Alpha Condé, rapportent les sources proches de la délégation présidentielle sur place à Ne [ ... ]

En fin mission diplomatique, le britannique Graham Zebedee intoxique le peuple congolaisEn fin mission diplomatique, le britannique Graham...
22 Sep 2017 15:34 - Redaction Online

« Le système doit changer pour que la RDC décolle vraiment », tel a été le message d’intoxication de Graham Zebedee, ancien ambassadeur du Royaume-Uni en RDC, en fin mission,  légué au  [ ... ]

Kananga: la conférence sur la paix décortique les causes des conflits et les pistes pour leur éradicationKananga: la conférence sur la paix décortique les ...
20 Sep 2017 14:01 - Redaction Online

Après son ouverture mardi à Kananga par le Chef de l'État, les travaux de la conférence pour la paix, la réconciliation et le développement du grand Kasaï, ont atteint la vitesse de croisièr [ ... ]

Joseph Kabila lance la conférence sur la paix, la réconciliation et le développement du grand KasaïJoseph Kabila lance la conférence sur la paix, la ...
19 Sep 2017 15:18 - Redaction Online

Le Président de la République a ouvert ce mardi à Kananga la conférence sur la paix, la réconciliation et le développement du granf Kasaï. Le chef-lieu du Kasaï Central a ainsi été la capi [ ... ]

JT et REVUE DE PRESSE

Vidéo récente
Loading Player...
Watching: JT ET REVUE DE PRESSE BSCTV (13 videos)
Loading...
Playlist: 0

.